Survol de littérature

Vous allez choisir un sujet ou un domaine à l'intérieur de, ou fortement relié à, l'interaction humain-machine. Vous allez identifier un certain nombre de références (travaux, articles, etc.) pour le sujet choisi, et discutez ces références dans un survol de littérature pour donner un aperçu du sujet, des grandes questions qui s'y trouvent, et de l'état des recherches (et/ou, si vous voulez, des développements ou applications) qui ont été faites reliées au sujet. Le document que vous allez remettre devrait être rédigé dans le style d'un article académique.

Visez un survol d'environ 8-15 articles. (Cela ne veut pas dire de citer les premiers 8-15 articles que vous rencontrez; mais plutôt de choisir les 8-15 articles clés parmi tous ceux que vous aller trouver.) 20 articles seraient probablement beaucoup à survoler, mais pas nécessairement trop. Vous devriez avoir au minimum 5 articles dans votre survol, quoiqu'un survol de seulement 5 articles risque d'être plutôt faible. Si vous trouvez que votre sujet est trop vaste et qu'il est difficile de donner un bon survol en seulement 8-15 articles, vous pouvez toujours choisir un sujet plus restreint -- vous n'avez qu'à définir le sujet de votre survol au début de votre document.

Visez une longueur d'environ 4-10 pages (simple interligne) pour votre document. 4 pages, sans compter les figures ou la bibliographie, est un minimum approximatif.

Diviser votre document en sections (et sous-sections si vous voulez). Mettez votre liste de références (bibliographie) à la fin. Vous pouvez aussi mettre des figures dans votre document.

Un lecteur avec une formation générale en IHM devrait pouvoir comprendre votre document sans avoir nécessairemnt lu les articles que vous citez. Alors, vous allez peut-être décider qu'il serait préférable de tirer certaines figures de un ou plusieurs de vos références et les inclure dans votre document. Si vous faites cela, indiquer la source des figures tirées dans leurs légendes.

Dans votre survol, discutez les références que vous citez. Donner des résumés des travaux, analysez les, discutez leurs pours et contres et compromis (tradeoffs), comparez les, faites des contrastes, identifiez ce qui a été réussi et aussi ce qu'il reste encore à faire dans le domaine. Identifiez les thèmes et/ou les grandes questions à l'intérieur de votre sujet. Utiliser votre esprit critique. Synthétiser les travaux. Discutez les travaux futurs possible pour l'ensemble de votre sujet. La qualité de votre analyse et synthèse des travaux déterminera une grande partie de votre note.

Assurez vous de montrer des liens entre les différentes sections et articles dans votre survol. Il faut que le lecteur soit convaincu qu'il y a une logique derrière votre choix de sujets, de sections, de références. Par exemple, une bonne chose à faire dans l'introduction est de dire quelque chose comme: "Le sujet du survol touche sur deux questions majeures: X et Y. Nous allons d'abord examiner l'ABC de X, ensuite le DEF de X, et ensuite nous allons examiner Y. Finalement, nous allons consider ... (quelque chose qui aide à faire un synthèse final, ou à regarder les questions de futures recherches, etc.)" Le lecteur ne devrait pas lire votre article et se demander: pourquoi est-ce que telle, telle, et telle références ont été choisies? Ne donnez pas l'impression d'avoir fait un échantillonage alléatoire, ou de parler juste de quelques articles ou quelques aspects "cools" qui semblent plutôt détachés. Si vous trouvez que votre sujet est trop vaste pour bien choisir des articles clés, alors rapetissez l'étendue de votre sujet.

En effectuant votre survol de littérature, pour chaque article que vous examinez, il est bien de vous demandez les cinq questions "canoniques" suivantes (suggérées par Dianne P. O'Leary au http://www.cs.umd.edu/users/oleary/gradstudy/node9.html ):

Si vous trouvez un article X qui est intéressant, et vous voulez trouver d'autres articles reliés, ne cherchez pas juste dans les références de X (cela vous amenera peut-être vers d'autres articles clés, mais ils seront nécessairement plus vieux). Essayez aussi de trouver des articles plus récents qui, eux, citent X. Vous pouvez faire cela en utilisant, par exemple, la bibliothèque virtuelle de l'ACM, ou CiteSeer (voir les liens plus bas). Une autre bonne chose à faire est de chercher le site web personel, ou du laboratoire, du premieur auteur de l'article X, et ensuite regarder parmi ses publications pour trouver d'autres articles (peut-être plus récents) qui sont reliés.

Il serait très intéressant et utile de trouver un article déjà publié (ou autre document) qui, lui, donne un survol de votre sujet choisi. (Par exemple, si vous identifiez un chercheur qui semble expert dans le sujet que vous avez choisi, chercher s'il y a une copie de son mémoire un ligne, ou des copies des memoires des ses étudiants; il y a des fortes chances que un ou plusieurs de ces mémoires vont contenir un survol d'articles reliés à votre sujet. Vous pouvez aussi chercher le site web d'un cours sur le sujet, et regarder s'il y a des notes de cours en ligne ou un "reading list" ou bibliographie.) Je vous encourage à chercher, à citer, et à utiliser ces articles ou documents dans votre survol, et à vous en inspirer pour avoir des idées sur comment structurer votre document et quels autres articles sont à discuter. Mais, bien sûr, vous ne devez pas plagier. Vous pouvez citer des courts extraits tirés de d'autres articles, mais je m'attends toujours à ce que vous donnez votre propre résumé, interprétation, analyse, et synthèse des choses.

Il est parfois possible de classer les travaux, les systèmes, les techniques, etc. dans une taxonomie (une classification). Les taxonomies peuvent être utiles pour résumer une vue d'ensemble de plusieurs choses. Si vous trouvez une taxonomie de votre sujet dans une de vos références, ou vous êtes capables d'en créer une, il serait très bien de la présenter dans votre document. (Et, bien sûr, si vous présenter la taxonomie d'un autre auteur, indiquez le en citant l'auteur original.) Toutefois, il y a beaucoup de sujets qui se prêtent peut-être moins à une taxonomie, ou pour lesquels il est peut-être difficile d'organiser les concepts à l'intérieur d'une taxonomie, alors ne vous attardez pas trop sur comment en trouver une. Voici un exemple d'une taxonomie simple, reliée au CSCW (Computer Supported Collaborative Work) et les médias de communication, organisée selon les dimensions du temps et l'espace:

  synchrône asynchrône
co-situé rencontre face-à-face, en personne; discussion devant un tableau blanc mémo ("post-it") laissé sur le bureau de quelqu'un
à distance téléphone répondeur de téléphone; courrier électronique; wiki

Voici un autre exemple d'une taxonomie, cette fois des périphériques d'entrée (exemple tiré de Buxton 1983):

Dans votre liste de références, vous pouvez citer tout ce que vous jugez approprié: des livres, des rapports techniques, des logiciels, des vidéos en ligne, des sites web, etc. MAIS, lorsqu'il est possible, citer des articles académiques publiés (dans des conférences ou des journaux) plutôt que des simples sites web ou des noms de logiciels. Les articles publiés sont archivés pour avoir une longue vie; les sites web et les logiciels ne le sont pas.

Dans votre liste de références, suivez un format consistent et standard de citation. Par exemple:

Prénom Auteur1, Prénom Auteur2 et Prénom Auteur3 (1995). Titre de l'article. Proceedings of IEEE Une Conférence Quelconque (UCQ) 1995, pp. 108-115. http://...

F. Baggins, S. Gamgee, M. Brandybuck et P. Took (2001). A longitudinal study of interaction techniques for navigating Middle Earth. Proceedings of ACM Conference on Human Factors in Computing Systems (CHI) 2002, pp. 57-64. http://doi.acm.org/...

Prénom Auteur1, Prénom Auteur2, et Prénom Auteur3 (1998). Titre de l'article. Nom de Journal, 1998, Volume(Numéro), pp. 80-101. http://...

Marie S. Blanche, Simona P. Bachman et Joseph R. Cloutier (2002). A taxonomy of tofu-powered input devices. Journal of Really Weird Interactive Things (JORWIT), 2002, 1(3), pp. 100-121, Maple Tree Press. http://...

Dans votre liste de références, pour chaque citation, mettez un URL (si possible) vers une copie électronique de l'article. Ces URLs vont me faciliter la vie si je décide que je veux aller voir les articles que vous citez, alors ne les oubliez pas s.v.p.! Les URLs stables, tels ceux avec un "Digital Object Identifier" (DOI), sont préférables, par exemple: http://doi.acm.org/10.1145/22949.22950 et http://dx.doi.org/10.1109/INFOVIS.2004.21

Vous allez me remettre une copie électronique de votre survol par courriel, ET une copie papier (impression).

Évitez soigneusement toute forme de plagiat, ou même la possibilité de donner l'impression d'un plagiat, dans vos travaux. Si vous utilisez une idée, un extrait, un bout de texte, une figure, des données, ou autres choses d'un autre auteur, indiquez le clairement dans votre document. Ne risquez pas de donner l'impression que vous avez créé quelque chose que vous n'avez pas en faite créée par vous même. Il est tout à fait normal pour les chercheurs d'utiliser les idées, les résultats, et les outils des autres pour bâtir de nouveaux résultats et faire des nouvelles découvertes; mais il faut toujours bien citer ses sources et remercier ceux qui nous ont aidés de façon appropriée. Si vous citer une partie du texte d'un article, évidemment, indiquer que c'est une citation et donner la source de la citation. Il existe plusieurs moyens pour un professeur de détecter des cas de plagiat, et lorsque ces cas arrivent, c'est une situation grave qui sera traîtée sévèrement.

Évaluation:


Accès hors campus aux biblothèques virtuelles

Pour pouvoir accéder aux articles des biblothèques virtuelles, configurez votre fureteur pour passer par le serveur proxy de l'ETS: http://bibliotheque.etsmtl.ca/infos/proxy.html Pour vérifier que c'est bien configuré, vérifiez que vous êtes capables de télécharger le pdf le l'article suivant: http://doi.acm.org/10.1145/1349026.1349034

Quelques resources pour trouver des articles

Quelques conférences en IHM:

ACM CHI (Conference on Human Factors in Computing Systems)

ACM UIST (Symposium on User Interface Software and Technology)

GI (Graphics Interface)

AVI (Advanced Visual Interfaces)
http://hci.uniroma1.it/avi2008/
http://www.dsi.unive.it/avi2006/

ACM CSCW (Computer Supported Cooperative Work)

ACM HT (Hypertext and Hypermedia)

IUI (Intelligent User Interfaces)

Autres conférences de ACM SIGCHI: Agents, Creativity and Cognition, CUU, DUX, DIS, ETRA, Multimedia, VRST, PDC

AFIHM IHM (conférence francophone):
http://www.afihm.org/
http://www.univ-metz.fr/recherche/ihm2008/
http://ihm07.ircam.fr/
http://pandora.enst.fr/journees-ihm/

British HCI:
http://www.bcs-hci.org.uk/
http://www.bcs.org/server.php?show=nav.9458
http://www.bcs-hci.org.uk/hci2006/

liste de conférences reliées à l'IHM

liste de conférences (pas juste celles reliées à l'IHM) dans la bibliothèque virtuelle de l'ACM

Quelques journaux (périodiques) en IHM:

ACM TOCHI (Transactions on Computer-Human Interaction)

Human-Computer Interaction

liste de journaux reliées à l'IHM

Bibliothèques virtuelles et moteurs de recherche:

bibliothèque virtuelle de l'ACM (Association for Computing Machinery)

IEEE Xplore

scholar.google

CiteSeer


Liste de sujets suggérés

Vous pouvez choisir un des sujets ci-bas, ou proposer un autre sujet si vous voulez. En tous cas, vous devez obtenir l'approbation du prof.

Pour certains sujets, j'ai donné plusieurs articles comme point de départ -- cela ne rendra pas nécessairement votre travail plus facile. Lorsque je donne beaucoup de points de départ, vous aurez à regarder d'abord tous les articles donnés, et ensuite chercher d'autres, et ensuite choisir un sous-ensemble sur lequel vous allez vous concentrer. Lorsque je donne moins de points de départ, vous avez plus de liberté dans le choix de la direction de votre survol.

Pour bien des articles, il y a des sites web et/ou des démonstrations et/ou des vidéos montrant le système qui sont en ligne aussi, par exemple sur le site web d'un des auteurs. Alors, ne vous fiez pas seulement à ce qu'il y a dans la bibliothèque virtuelle de l'ACM ou autre: pour chaque article, cherchez et vérifiez s'il y a des informations supplémentaires sur le web.

Pour certains sujets, wikipedia peut servir comme un point de départ pour obtenir des références ou même un survol initial. Mais les informations sur wikipedia sont d'une fiabilité inconnue et souvent douteuses, surtout pour les sujets spécialisés, alors méfiez vous et évitez de citer wikipedia dans votre survol final.